Les collections

Comment faire des briques de journal rapides et faciles à brûler dans mon feu

Comment faire des briques de journal rapides et faciles à brûler dans mon feu


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Oubliez tout ce que vous avez lu sur le déchiquetage et le trempage du papier journal pendant des jours pour fabriquer des bûches en papier. Il existe un moyen beaucoup plus rapide et plus simple de recycler votre journal et de créer des briques de papier efficaces et à combustion longue.

Voici comment je fabrique des briques de papier compressé, rapidement et facilement, à utiliser dans mon poêle à bois.

Utiliser des briques de papier comme combustible dans mon feu

Briques / journaux en papier compressé

Je fabrique des briques avec du papier journal pour les utiliser comme combustible dans mon poêle à bois. Parce que je vis hors du réseau, je ne peux pas appuyer sur l'interrupteur d'un radiateur électrique pour rester au chaud pendant que mes briques de papier sèchent, donc j'ai besoin que le processus soit rapide et facile. Le feu garde ma famille au chaud pendant l'hiver. Vivant hors du réseau sans électricité, je dépends fortement de l'énergie solaire pendant l'été et j'ai besoin que mon poêle à bois fonctionne constamment pendant les mois les plus froids.

Nous brûlons des bûches fendues et des branches tombées des nombreux arbres près de chez nous, mais j'utilise également du papier journal recyclé compressé en briques pour compléter le bois. Les bûches en papier compressé brûlent à chaud, ce qui est utile si nous sommes restés dehors ou assez longtemps pour que le feu s'éteigne; De plus, ils font des allume-feu extrêmement efficaces.

Leur chaleur est intense, ce qui signifie qu'il n'y a pas de retard dans la génération de chaleur, et la flamme aide même les grosses bûches à s'enflammer. S'il n'y a pas de bois sec sous la main, les bûches en papier peuvent être encouragées à brûler longtemps. Il n'est pas nécessaire de remplir la chambre du feu de bûches en papier; vous pouvez les brûler un à la fois et toujours recevoir de la chaleur.

Alors, que pouvez-vous faire pour fabriquer vos propres briques en papier qui seront prêtes à être utilisées en quelques jours au lieu d'attendre des semaines comme recommandé?

Brique de journal fraîchement préparée

Ma façon simple et rapide de fabriquer des briques en papier

Je crois que la vie est trop courte pour perdre des heures à déchiqueter du papier, puis attendre des jours que le papier trempe avant de fabriquer quelque chose qui ne sera que jeté au feu et brûlé. Je ne crée pas une œuvre d'art ou un héritage familial. Je veux que le processus de fabrication des briques en papier soit plus rapide et plus facile que cela.

Il existe un moyen difficile et un moyen facile d'atteindre à peu près tous les objectifs de la vie. Pour une tâche fastidieuse comme la création de bûches faites à la main pour un feu, je préfère l'option la plus simple.

Oui, j'ai suivi les instructions standard pour créer ma toute première brique de journal. J'ai déchiré le papier en petites bandes et l'ai trempé plus longtemps que je ne le croyais nécessaire, puis je l'ai emballé dans le fabricant de briques en papier et j'ai eu du mal à faire sortir toute l'eau - en saisissant les poignées et en poussant aussi fort que possible.

L'idée de répéter le processus pour fabriquer ma deuxième brique de papier était suffisante pour que couper du bois semble très attrayant.

Quelques semaines plus tard, j'ai eu une autre tentative, cette fois sans prendre la peine de déchiqueter le papier. J'ai expérimenté un certain nombre d'approches différentes.

Je suis heureux d'annoncer que mes efforts ont été couronnés de succès et j'ai découvert un moyen rapide et facile de fabriquer mes propres briques en papier. Si vous avez un fabricant de briques (ou un `` fabricant de bûches '' comme l'appellent les gens d'Amazon), voici la façon LTM de l'utiliser.

Voici mon fabricant de briques, prêt pour le travail

Ne déchiquetez pas votre journal!

Le conseil le plus important que je puisse offrir à quiconque souhaite fabriquer ses propres briques de papier à partir de papier journal recyclé est "Ne déchiquetez pas votre journal". Vous devrez me faire confiance à ce sujet. Tout le monde vous dira que c'est essentiel. Je vous dis que c'est un effort inutile.

Séparez votre journal en feuilles simples et froissez chaque page individuellement avant de la mettre dans votre seau. Pourquoi? Parce que vous vous rendrez fou si vous essayez de froisser le papier après l'avoir mouillé.

Asseyez-vous dehors au soleil avec une bonne tasse de tisane et le journal étalé sur la table devant vous, lisez une page (des deux côtés bien sûr) puis lorsque vous avez terminé, froissez-la et déposez-la à côté de vous .

D'accord, alors peut-être que vous avez une pile de papiers que vous avez lus il y a des mois ... il suffit de froisser chaque page et d'en faire une pile.

Étape 1: Faites remonter votre journal

Juste une plongée rapide dans l'eau

Lorsque vous avez suffisamment de pages froissées pour remplir un seau, empilez-les et couvrez-les d'eau. Ou commencez avec un demi-seau d'eau, puis remplissez-le avec les boules de papier. Je trouve qu'il est plus facile d'ajouter tout le papier en même temps, donc chaque feuille a un temps similaire à se mouiller.

Si vous laissez le papier trop longtemps, il devient vraiment détrempé et commence à se désagréger. Vous fabriquez des journaux, pas du papier mâché, vous n'avez donc pas besoin de faire de la bouillie de papier. Le papier journal pour les briques de papier fait mon chemin sera suffisamment humide en moins d'une minute immergé dans l'eau.

Faites tremper rapidement les boules de papier dans l'eau. Ne les trempez pas. Dedans et dehors. Oui, ça vite!

En été, j'utilise de l'eau froide. Dans les mois les plus froids, quand j'ai une grande casserole d'eau qui bouillonne sur mon poêle à bois, j'ajoute de l'eau chaude pour réchauffer le mélange.

Je ne suis pas convaincu que l'eau chaude fait une telle différence dans la construction des briques de papier, mais cela aide certainement lorsque je dois mettre les mains dans l'eau et récupérer le papier par temps froid. :)

Étape 2: Mettez du papier dans un seau et couvrez-le d'eau

Technique de fabrication de briques en papier

Il y aura un certain nombre d'essais et d'erreurs lorsque vous commencerez à fabriquer vos briques en papier. J'ai été surpris lorsque j'ai commencé à développer cette idée par la quantité de papier nécessaire pour remplir correctement le cadre.

Si vous n'emballez pas assez de papier dans votre machine à bûches, vous ne pourrez pas obtenir le niveau de compression nécessaire pour expulser autant d'eau que possible. Par conséquent, votre brique mettra plus de temps à sécher à l'air.

Si vous mettez trop de papier, vous aurez du mal à le compacter correctement et vous risquerez de casser votre fabricant de briques.

Prenez votre temps pour perfectionner votre technique. Si vous faites attention à ce qui fonctionne et à ce qui ne fonctionne pas, vous pouvez éviter de futures erreurs et avoir un moment étonnamment facile à fabriquer de très nombreuses briques en papier à partir de journaux recyclés.

Avertissement lors de la fabrication de vos briques en papier

La première chose dont la plupart des gens vous avertiront lors de la fabrication de briques en papier avec ce type de fabricant de briques est le risque de vous écraser les doigts. Il est facile d'éviter d'endommager les doigts si vous n'utilisez qu'une seule main à la fois en croisant les poignées dans leur position de repos et en déterminant dans quelle direction est la «bonne» façon de les positionner.

Si vous regardez où les poignées rejoignent la base, vous verrez qu'une poignée est pliée vers l'extérieur - c'est votre poignée extérieure et la dernière à soulever. Une fois que vos poignées sont relevées, poussez assez fort pour mettre le couvercle métallique et les poignées en place.

Après ce point, vous utiliserez votre pied - avec une botte ou une chaussure solide - pour que vos doigts ne soient pas en danger.

À mon avis, cependant, le plus grand avertissement est d'éviter de vous casser les poignées. Faites attention à la conception exacte de l'appareil.

Même dans un vide fabricant de briques, la couverture sera ne pas descendre en dessous d'un certain point. Regardez les photos ci-dessous. Deux petites extensions du couvercle sont pressées par les poignées pour aider à faire sortir l'eau. Elles vont jamais déposer plus loin que le bord supérieur de la base noire.

Si vous insistez pour essayer de les pousser plus loin que leur point d'achèvement naturel, vous allez casser quelque chose. Garanti.

Étape 3: Comment presser votre journal humide dans une brique

À quoi devraient ressembler les briques de papier lorsqu'elles sont pressées

Regardez la photo ci-dessous. Voyez comment le papier a été poussé dans les formes des trous de la couverture?

Essayez d'obtenir cet effet en utilisant vos mains. Peut-être qu'un haltérophile de 30 ans pourrait y parvenir à mains nues, mais cela me fait mal aux paumes d'appuyer fort sur un fabricant de briques chargé même lorsque je porte des gants - et je n'ai aucun espoir d'atteindre un si bon niveau de compactage.

C'est pourtant à cela que ressemblent mes briques de papier lorsque je mets ma botte au travail. :)

Papier superposé pour que les nouvelles briques ressemblent à ça!

La photo ci-dessus montre clairement comment les pages froissées du journal s'emboîtent pour conserver leur forme dans la brique finie.

Relâchez le bord de l'un de ces petits morceaux et vous aurez une sorte de «mèche» quand vient le temps d'allumer la brique de papier dans votre feu.

Si vos premiers efforts échouent, ne vous inquiétez pas. Les petits morceaux sont également bons comme allume-feu.

Lorsque vous emballez les morceaux de journaux humides dans la base, ne les mettez pas en tant que «boules». Essayez de vous assurer qu'ils sont un peu aplatis et se chevauchent afin qu'ils restent imbriqués lorsqu'ils sont compactés.

Méthode de LTM pour fabriquer des briques de papier journal

Imprimez ce tableau d'instructions pour vous aider à fabriquer vos premières briques de papier ... puis froissez-le et ajoutez-le à votre mélange de papier après avoir maîtrisé confortablement le processus. lol.

ProcessusQue faireÀ éviter

Préparez le papier

Scrunch chaque page individuellement. Faites un tas sec sur le sol à côté de vous.

Ne perdez pas de temps et d'efforts à déchiqueter

Faire tremper le papier

Mettez le papier froissé dans un seau et couvrez-le d'eau, ou commencez avec un demi-seau d'eau et remplissez-y les morceaux de papier. Moins d'eau, même effet.

N'attendez pas des jours, voire des heures. Vous n'avez pas besoin que le papier s'effondre. Vous avez juste besoin qu'il soit mouillé et flexible.

Emballez le fabricant de briques

Placez le briqueteur ouvert sur un sol herbeux et plat de votre jardin. Poussez fermement chaque petit paquet de papier et aplatissez-le un peu pour que les autres morceaux se chevauchent et s'emboîtent. Ils doivent pouvoir «s'accrocher» les uns aux autres lorsque l'eau est expulsée.

Ne stresse pas. Simplement fais-le. Si votre première tentative échoue, vous aurez de petits allume-feu et plus d'expérience pour emballer le fabricant de briques plus efficacement la prochaine fois.

Placez le couvercle et préparez-vous à appuyer.

Placez la plaque métallique sur le dessus du papier humide. Il doit reposer juste dans le cadre en métal noir. Puis à l'aide d'une seule main, soulevez et positionnez les barres transversales métalliques. Il y a une bonne et une mauvaise façon de traverser les barres. Ils devraient se reposer «en douceur» ensemble. Sinon, alternez leur position.

Ne vous coincez pas les doigts entre les barres. Utilisez une main, tenez la poignée et déplacez chaque barre individuellement jusqu'à ce que vous soyez sûr de savoir comment traverser les barres en toute sécurité.

Appuyez sur l'eau.

Utilisez votre PIED - pas vos mains. Mettez une botte de travail ou une chaussure solide, puis placez votre pied directement sur la croix. Augmentez doucement la pression pour extraire l'eau du papier.

Ne sautez pas, ne frappez pas ou ne cassez pas le fabricant de briques. Descendez simplement fermement et uniformément là où les barres se croisent. Augmentez la pression avec votre pied, puis relâchez-la en expulsant doucement l'eau.

Retirez la brique humide

Ouvrez les barres transversales et retirez le cadre qui contient votre nouvelle brique. Il y a suffisamment de flexibilité dans la plaque de base pour l'étirer un peu lorsque vous relâchez la brique. Tenez la plaque de base verticalement et relâchez la brique sur le côté pour qu'elle repose sur une surface plane.

Si l'eau ne coule pas assez librement sur l'herbe sous le fabricant de briques, elle peut s'accumuler sur le dessus. Il suffit de vider l'eau et d'appuyer à nouveau avec votre pied jusqu'à ce que la brique se comprime en une forme ferme et solide.

Séchez les briques.

Vous pouvez fabriquer ces briques en papier à tout moment de l'année, mais elles sèchent évidemment plus rapidement en été. Je commence à fabriquer les miens en été et je les empile dans leur propre «pile de bois» sous abri lorsqu'ils sont secs.

Ne paniquez pas si vous avez besoin d'en faire plus pendant l'hiver. Empilez vos briques mouillées près de votre feu - avec des trous d'air qui circulent entre elles et elles sécheront en un jour ou deux.

Brule les!

Il est facile de libérer une petite quantité de papier pour servir de «point d'éclairage» sur ces briques pendant que vous les étalez pour les sécher. Lorsque vous allumez un nouveau feu, utilisez une brique de papier au lieu d'allume-feu pour allumer votre bois.

Ne sous-estimez jamais la chaleur et l'efficacité d'une brique de papier fabriquée de cette façon. Vous n'avez pas besoin de remplir un poêle à bois de briques en papier comme vous le remplissez de feuilles de papier journal. Brûlez une ou deux briques à la fois avec votre évent presque fermé et vous apprendrez rapidement à quel point elles peuvent être efficaces. :)

Achetez-le ici, mais ignorez leurs instructions :)

Utilisez votre Paper Log Maker pour créer des briques comme celles-ci

Faire des briques de journal en hiver

Nous entrons dans le printemps ici, alors je laisse mon approvisionnement en bois de chauffage et en bûches de papier diminuer. J'ai été trompé par quelques semaines de temps chaud. Quand une autre période soudaine de froid et d'humidité a commencé, j'ai rapidement commencé à froisser le journal.

Sans blague. J'ai fabriqué un autre lot de briques de papier journal hier, et je brûle la première d'entre elles ce soir. Ils étaient rapides à fabriquer et j'utilisais un minimum d'eau lorsque je les mouillais. J'ai empilé les briques humides sur le sol à côté de mon poêle à bois (avec de la place pour que l'air circule autour d'elles) et j'ai placé quelques nouvelles briques sur une grille de cuisson posée sur le dessus du poêle. pendant que j'étais dans la pièce pour garder un œil sur eux.

Par temps froid comme celui-ci, nous gardons le feu allumé toute la journée et la nuit. Pendant que nous dormions, les briques étaient à une distance sûre mais chaude sur le sol. Ce matin, j'ai ramené les quelques élus à leur place sur le dessus du poêle à bois. Toutes les quelques heures je les retournais ou les retournais sur leurs extrémités.

Ce soir, ils brûlent vivement dans le feu qui nous tient au chaud.

Si vous comptez sur le feu pour vous garder au chaud pendant l'hiver, je vous encourage à vous procurer un briquetier et à commencer à produire votre propre combustible pour votre feu avec des briques de papier journal.

Pris dans le froid sans feu ni chauffage?

Chaque hiver, au moins une âme malchanceuse est attrapée sans chauffer pendant une vague de froid ou un blizzard glacial. Soit l'alimentation est coupée de manière inattendue, soit des circonstances imprévues interrompent l'alimentation en carburant.

Mes briques de papier journal sèchent rapidement et efficacement, mais elles ont évidemment besoin d'une source de chaleur pour les aider à sécher.

Si vous êtes pris par surprise sans aucune source de combustible pour votre foyer, vous devrez peut-être prendre des mesures d'urgence pour vous garder au chaud.

Cet article donne mes conseils pour rester au chaud en cas d'urgence lorsque votre maison est sans chaleur d'aucune sorte. Il est également utile dans ces circonstances lorsque vous ne pouvez pas accéder à votre tas de bois ou que votre foyer n'est tout simplement pas capable de dégager suffisamment de chaleur pour vous garder au chaud. Par exemple, dans un blizzard extrême.

Comment remplissez-vous votre tas de bois?

Questions et réponses

Question: Où puis-je trouver un fabricant de briques en papier?

Répondre: Si vous en voulez un comme le mien, il y a un lien dans mon article.

Question: Le papier sent-il lorsque vous le brûlez?

Répondre: Je brûle le mien confiné dans un poêle à bois donc non, ça ne sent pas. Mais je ne les ai jamais utilisés dans une cheminée à foyer ouvert.

Question: S'agit-il d'une brique en papier résistant au feu?

Répondre: Non, ils ne sont pas résistants au feu. Ils sont faits pour brûler.

Question: Y a-t-il une pire accumulation de suie, etc. lors de l'utilisation de briques en papier par rapport au bois?

Répondre: Pas que j’ai remarqué. J'utilise mes briques de papier journal dans un poêle à bois, brûlant «à chaud». De plus, je nettoie mon conduit de fumée (cheminée) chaque année.

© 2013 LongTimeMother

Carol le 28 août 2020:

Combien de temps brûlent-ils

Sarah le 28 janvier 2020:

Le papier ordinaire fonctionnera-t-il ou le fabricant de briques en papier ne fonctionnera-t-il qu'avec du papier journal?

Marianne Erb le 06 octobre 2019:

Cher Monsieur

Combien coûte le Paper Brick Macker? Y a-t-il une garantie

sur le papier Brick Macker? Combien de temps cela prend-il lorsque vous mettez le

papier dans le Paper Brick Macker est-il terminé et prêt à l'emploi?

Sincères amitiés

Marianne

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 18 mars 2019:

Bonjour Bernard. Je viens de voir votre message. Désolé pour le retard. Je suppose que vous avez déjà rendu votre briqueteur de journaux. Je ne sais pas s'ils vous en ont envoyé un autre ou non ... mais voici mes réflexions sur l'explication probable du problème que vous avez eu.

Malheureusement, il semble que vous n'ayez pas assez de papier dans le fabricant de briques. Cela expliquerait 1) comment vous avez réussi à plier les poignées, et 2) pourquoi votre brique était encore humide trois jours plus tard.

~ Il m'est presque impossible de presser efficacement l'eau d'une brique correctement chargée avec mes mains. Si c'était facile pour vous, il n'y avait pas assez de papier chargé. Il aurait dû y avoir beaucoup plus de résistance.

~ Si vous avez réussi à plier les poignées, vous devez avoir exercé une pression sur les «broches» (ce que je vais expliquer ci-dessous.) C'est une preuve supplémentaire qu'il n'y avait pas assez de papier dans le fabricant de briques lorsque vous faites pression. Je soupçonne que vous auriez pu redresser les poignées et réessayer. Mais pour l'instant, laissez-moi vous aider à voir le problème réel.

J'aimerais que vous jetiez un œil aux photos sous mon sous-titre, «Étape 3: Comment presser votre journal mouillé dans une brique».

Vous voyez les petites «chevilles» qui dépassent sur les côtés de l'insert?

Sous l'une des photos j'ai écrit: "Étape 4: Mettez le couvercle. Il commence le processus de pressage au-dessus du niveau du cadre."

Et un autre dit: "Après avoir marché sur les barres transversales, la couverture reposera avec les petites barres argentées serrées sur le cadre noir. Il ne sert à rien de pousser plus fort. Si votre papier n'est pas assez compressé, vous devez ajouter plus de papier!"

Malheureusement, Bernard, je pense que vous avez dû mettre du papier mouillé, puis mettre en place l'insert pour qu'il se soit assis au début avec les chevilles déjà sur le cadre noir. Ensuite, lorsque vous avez poussé, vous pliez les poignées.

J'ai examiné de plus près mon fidèle vieux fabricant de briques de journaux et je l'ai chargé avec un papier insuffisant, j'ai mis la pression et j'ai réussi à obtenir un résultat similaire à celui de vous.

Merci de m'avoir écrit pour que je puisse clarifier cela. Vous m'avez inquiété pendant un moment. Je détesterais penser que le produit était de qualité inférieure. Heureusement, ce n'était qu'une erreur. Si vous en obtenez un autre dans le futur, je doute que vous fassiez à nouveau la même erreur. :)

Bernard Pinel le 01 décembre 2018:

J'ai envoyé pour l'article en brique de journal de votre site, ce que j'ai obtenu était un fac-similé plus faible, les articles pliés avec juste ma pression de la main et j'ai 76 ans, Dieu merci, je n'ai pas utilisé mes pieds. J'envoie une autorisation de retour, mais j'ai pensé que je vous ferais savoir que la photo que vous montrez et l'article qu'ils recevront sont très différents, (une merde). J'aime tes instructions mais ça fait trois jours et le papier est encore humide à cause du substitut bon marché qu'ils m'ont envoyé. Je vous le fais savoir afin que vous puissiez vérifier cela avant de le renvoyer à l'avenir.

Fille de la campagne le 24 novembre 2018:

Nous vivons dans le nord-est et toute ma vie jusqu'à ce jour, la maison de mes parents est chauffée au bois. Nous travaillons dur et je me souviens avoir aidé mon père dans les bois à couper des branches d'arbres pour les ramener à la maison pour brûler que les bûcherons laissaient. C'est un excellent article et je suis à la recherche de ma mère qui monte là-haut depuis le décès de mon père. Nous avons nettoyé la forêt de bois qui aurait juste pourri et chauffé notre maison. Ne le frappez pas tant que vous n'êtes pas à la maison sans chaleur, aucun moyen de cuire vos aliments car un nor'easter vous a pris le pouvoir pendant une semaine ... Comment pensez-vous que ces gens restent au chaud?

Newatthis le 25 avril 2018:

merveilleuses instructions informatives, nous allons certainement essayer

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 07 avril 2018:

J'ai passé de nombreuses années à vivre hors du réseau, Cynthia, alors j'ai trouvé le moyen le plus rapide et le plus simple d'exécuter la plupart des tâches. lol. Si vous avez un poêle à bois fermé et que vous avez accès à de vieux journaux, ces briques de papier journal vous seront très utiles.

Cynthia Hoover de Newton, Virginie-Occidentale le 06 avril 2018:

Toujours génial de lire comment les articles écrits par vous! C’est beaucoup plus facile que n’importe quelle brique de papier dans les directions que j’ai vues auparavant. J'ai hâte de fabriquer bientôt mes propres briques de papier en utilisant cette méthode!

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 10 janvier 2018:

Merci, Cathy. Il est temps pour vous de découvrir à quel point il est facile de fabriquer des briques de papier journal.

Cathy le 10 janvier 2018:

Juste pour vous remercier pour cet article si brillamment décrit et bien écrit. Plein d'informations! M'a inspiré à faire une autre tentative dans la fabrication de bûches en papier!

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 24 septembre 2017:

Alors dites-moi, AusAirqual, quels efforts faites-vous pour réduire la pollution causée par votre propre maison et votre style de vie?

J'espère que vous marchez, et pas seulement parler.

AusAirqual le 05 septembre 2017:

On estime que le chauffage au bois - utilisé comme principale forme de chauffage par moins de 5% des ménages de Sydney - cause 100 décès prématurés chaque année - environ 25% de tous les décès liés à la pollution.

Les feux de brousse et les brûlures causent des problèmes de santé, mais la fumée passe rapidement, il n'y a donc rien de tel que les dommages à la santé causés par le fait de vivre à côté d'un poêle à bois et d'être exposé à la pollution pendant tout l'hiver.

Une autre nouvelle étude montre que la pollution de l'air (à des niveaux similaires à la quantité de pollution si quelques ménages de la région utilisent des poêles à bois) est presque aussi mauvaise pour les bébés que le tabagisme pendant la grossesse.

Le recyclage du papier est bien meilleur pour la planète que de le brûler. Autant que je sache, le RFS effectue des brûlures de réduction des risques uniquement dans les zones où les feux de brousse sont susceptibles de menacer les zones urbaines. Pour d'autres endroits, les écologistes nous préviennent que la collecte de bois de chauffage est mauvaise pour l'environnement car elle prive de nombreuses espèces, y compris les espèces menacées et en voie de disparition, de grumes creuses pour les habitations.

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 02 septembre 2017:

Salut Alan. Oui, je conviens que ceux qui sont prompts à condamner sont souvent ceux qui font le moins en termes pratiques. Et avez-vous remarqué combien de fois ils semblent déconnectés du monde réel?

Cela ne fait que quelques semaines que Sydney a été recouverte pour la dernière fois par la fumée des brûlures contrôlées de 2017 pour réduire le risque de feu de brousse dans les zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud.

Voici une citation de l'ABC à la mi-août ...

Le service d'incendie rural a averti les résidents de Sydney et des régions environnantes de s'attendre à des conditions de fumée et de brouillard alors qu'il rattrapait sa préparation pour une saison anticipée des feux de brousse. Lundi, les habitants de Sydney se sont réveillés avec une couverture de brume après qu'un vent du sud-ouest a soufflé pendant la nuit de la fumée des brûlures de réduction des risques à travers la ville. Les brûlures ont eu lieu dimanche dans les hautes terres du sud et sur la côte centrale. «Nous sommes loin derrière avec le programme de gravure», a déclaré le sous-commissaire de RFS Rob Rogers à ABC Radio Sydney.

Et voici un lien vers un reportage de l'année dernière comprenant des photos de l'opéra de Sydney recouvert de fumée lors des brûlures de réduction des risques de feux de brousse en 2016.

Je ne reçois pas de courriels de la part des habitants de Sydney remerciant ma famille de les avoir sauvés d'une pollution supplémentaire parce que nous brûlons des branches tombées dans notre poêle à bois pendant l'hiver, mais je pense personnellement qu'il serait préférable pour l'environnement que davantage de familles fassent de même. Tout ce bois tombé devient un risque d'incendie de brousse et est délibérément brûlé dans le cadre de la réduction des risques.

Pendant ce temps, les gens qui utilisent d'autres méthodes de chauffage, y compris le gaz naturel et des `` pompes à chaleur modernes et efficaces '', auraient pu contribuer activement à éviter les brûlures annuelles massives qui entraînent une telle pollution généralisée et les problèmes de santé associés dans les grandes villes à cette époque chaque année. Mais non, ils ne voient pas le lien.

Les gens comme vous et moi sont considérés comme une sorte de «méchant» parce que nous avons des poêles à bois. Hmm ... perspective intéressante. Mais il n'y a pas eu de brûlage des RFS dans ma région depuis dix ans que ma famille est ici. Le bois mort dans la brousse est récolté par les résidents locaux. Cela me semble parfaitement logique. :)

jonnycomelately le 02 septembre 2017:

LT Maman, on dirait qu'AusAirqual pense en termes absolutistes. Il ou elle ne peut penser qu'avec un esprit unique.

Mais vous et moi, ainsi que d'innombrables autres personnes dirigées, savons que des circonstances diverses exigent des solutions tout aussi diverses. Ce qui convient à l'un ne convient pas nécessairement à l'autre.

Nous ne pouvons pas tous faire tout notre possible pour atténuer les dommages causés à ce monde par notre espèce. Pourtant, si chacun de nous est suffisamment réfléchi pour ajuster soigneusement quelque chose dans sa vie qui produira moins de déchets, moins de pollution; être moins égoïste, moins critique; plus innovant, plus attentif aux besoins des autres ..... alors nous pourrions simplement aider à guérir la planète avant qu'elle ne nous vomisse en phase terminale.

D'après mon expérience, ce sont ceux qui sont prompts à condamner qui font le moins en termes pratiques ..... un zèle presque religieux qui oblige les autres à faire le changement.

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 31 août 2017:

Bill, je doute qu'il y ait quelqu'un qui ne brûle que les journaux, ayant le choix.

À propos, ma famille utilise une toilette à compost sans eau. Bien mieux pour l'environnement que les toilettes standard à gaspillage d'eau que la plupart des gens utilisent. Et vous? J'espère que vous ne polluez pas les cours d'eau avec votre merde.

:)

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 31 août 2017:

Bonjour AusAirqual. Je peux vous assurer qu'il y a peu de gens sur la planète plus conscients de la santé de leurs enfants que moi (je suis mère à plein temps depuis près de 40 ans avec ma naissance et mes enfants en famille d'accueil, sans visite aux urgences) ... et vous n'en trouverez probablement pas beaucoup qui correspondent à mes efforts en matière de réduction de leur empreinte mondiale.

Je ne peux pas imaginer pourquoi vous pensez que je (ou n'importe qui) devrais «gaspiller» de l'argent sur les journaux. Vous n'avez pas de voisins ou de parents avec des journaux qu'ils jettent? Vous êtes-vous déjà rendu dans une agence de presse pour lui demander s'ils avaient de vieux journaux destinés à être mis en décharge?

J'ai écrit cet article au profit des nombreuses personnes qui ont besoin de fabriquer des briques de papier journal parce qu'elles n'ont pas les moyens (ou n'ont pas toujours accès) du bois pour leurs poêles à bois. Personnellement, je n'ai pas besoin d'utiliser souvent des briques de papier journal, même si je les utilise encore au moins quelques fois par saison. Comme je l'ai expliqué dans mon article, je peux rapidement fabriquer et sécher des briques de papier journal à utiliser le lendemain pendant de longues périodes de pluie inattendues lorsque j'ai besoin d'allumer un nouveau feu.

J'ai la chance d'avoir un approvisionnement illimité de branches d'arbres tombées, y compris beaucoup d'acacia noir dans les centaines d'acres de brousse près de chez moi. et si ma famille n'était pas si diligente à ramasser du bois de chauffage dans notre région pour chauffer notre maison en hiver, ce serait encore plus de carburant pour les pompiers ruraux de «brûler» en prévision des menaces de feux de brousse d'été. De toute façon, ce bois mort va brûler.

Je ne vois pas la logique de suggérer à quiconque brûle efficacement du bois pour le chauffage et la cuisine (en particulier avec une chemise d'eau dans son poêle à combustion) de remplacer ses appareils existants et de devenir dépendant de l'électricité et / ou du gaz naturel. Pourquoi gaspiller tout cet argent pour devenir moins autosuffisant ... et pour regarder le bois «gaspillé» brûler dans le feu contrôlé du RFS de toute façon?

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 31 août 2017:

Bon à entendre, WSS. Maintenant, je suis intéressé à savoir ce que vous faites dans votre propre maison pour réduire considérablement votre empreinte sur l'environnement. Qu'est-ce que vous avez mis en place pour fournir à votre maison et à votre famille de l'électricité, de l'eau, des toilettes, de la nourriture, etc.?

AusAirqual le 30 août 2017:

En tant que mère, vous devriez penser à la santé de vos enfants. Des recherches menées en Nouvelle-Zélande montrent qu'un seul ménage par hectare chauffé au bois ou au charbon augmente de 7% le risque pour un enfant de moins de 3 ans de se rendre non accidentellement à l'urgence. "www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/articles/28841505/

De nos jours, il existe des moyens plus propres et plus respectueux de l'environnement de chauffer une maison, même hors réseau. Heureusement, aucune autre famille ne souffrira de votre pollution. Quiconque a des voisins ou est connecté au réseau devrait envisager un moyen plus sûr et plus écologique de chauffer sa maison.

Les thermopompes / climatiseurs modernes et efficaces ont remplacé les poêles à bois et le gaz naturel en tant que chauffage le plus rentable. Ils peuvent fournir 5 ou 6 fois plus de chaleur à la maison qu'ils n'en consomment en électricité, sont abordables (aussi bon marché que l'achat d'un poêle à bois) et ont des coûts de fonctionnement inférieurs à ceux du bois de chauffage et même moins que le coût d'achat d'un journal chaque journée. De plus, les pompes à chaleur causent beaucoup moins de réchauffement climatique et n'endommagent pas notre santé.

Pourquoi gaspillez-vous tout cet argent dans les journaux alors que les alternatives - les pompes à chaleur et la lecture des actualités sur Internet - seraient moins chères et meilleures pour l'environnement?

La fumée de bois pue le 30 août 2017:

Mon point de vue sur les dangers pour la santé de la fumée provenant des incendies résidentiels ne repose pas sur «ma propre peur», mais sur une bonne connaissance des centaines d'études de recherche évaluées par des pairs qui ont été écrites à ce sujet.

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 30 août 2017:

Vous ne dites pas où vous vivez ou comment vous chauffez votre maison, WSS. Peut-être vivez-vous sous les tropiques où le froid n'est pas un problème et votre climat n'a pas besoin de chauffage saisonnier. Oui, ce serait merveilleux si le monde n'avait pas besoin d'utiliser des carburants de quelque type que ce soit ... mais ce n'est pas le monde dans lequel la plupart d'entre nous vivons.

Je brûle mes feux dans un poêle à combustion et mon conduit de fumée / cheminée s'élève bien au-dessus de ma ligne de toit. Heureusement pour moi, je suis entouré de centaines d'hectares d'arbres et de buissons, et le vent que je maudis souvent emporte la fumée de ma cheminée loin de mes jardins. Cependant, je continuerais de fabriquer et de brûler des briques de papier journal avec du bois de branches tombées même si j'habitais ailleurs.

Pour être honnête, il y a beaucoup d'autres polluants environnementaux qui me causent plus de chagrin au niveau mondial ... mais je respecte votre droit d'avoir votre propre peur et d'exprimer votre opinion. Alors merci pour votre commentaire. :)

La fumée de bois pue le 28 août 2017:

Vous dites que vous n'utilisez pas de journaux avec votre nourriture, mais que vous êtes heureux de libérer les particules et les toxines de votre cheminée. Vous devriez vraiment apprendre quelque chose sur la science de la pollution par particules fines et des substances toxiques en suspension dans l'air. Lorsque vous brûlez quelque chose - que ce soit du bois ou des briques de papier - les particules de la pollution que vous produisez sont de taille ultra fine. Ils s'infiltrent facilement dans votre propre maison, ainsi que dans celles de tous vos voisins. Si vous pouviez sceller une maison suffisamment étanche pour empêcher la fumée de bois (ou de papier) d'entrer, vous empêcheriez également l'oxygène d'entrer. Plusieurs études évaluées par des pairs ont montré que jusqu'à 80% des particules que vous libérez de votre cheminée s'infiltrent dans votre maison et dans les maisons de tout le monde autour de vous.

Les papiers sont souvent blanchis avec des composés chlorés et les encres contiennent souvent des métaux et d'autres toxines, qu'elles soient à base de soja ou non. Toute combustion - que ce soit du bois ou du papier - crée des niveaux élevés de particules et de toxines, mais lorsque vous brûlez quelque chose qui a été blanchi, comme du papier, cela crée des niveaux beaucoup plus élevés de dioxines hautement cancérigènes et perturbant le système endocrinien et d'autres composés toxiques. qui sont des polluants environnementaux persistants. Ceux-ci ne remontent pas simplement dans votre cheminée et disparaissent comme par magie - ils deviennent des polluants environnementaux aéroportés qui finissent par devenir une partie de votre environnement.

Deborah Minter des États-Unis, Californie le 27 août 2017:

C'est bon à savoir.....

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 05 avril 2017:

De nombreux journaux sont maintenant imprimés avec de l'encre de soja, Adrian, au lieu des produits pétrochimiques traditionnels. Ainsi, à bien des égards, les journaux sont moins toxiques qu'ils ne l'étaient. Cependant, ils contiennent encore des solvants et d'autres toxines dans une certaine mesure, c'est pourquoi les journaux ne devraient absolument jamais être utilisés pour emballer des aliments ou faire tremper la graisse des aliments frits (comme c'est le cas dans certains pays.) Dans ma jeunesse, le simple fait de lire un journal laissait de l'encre sur mes mains mais cela n'arrive plus. La technologie impliquée dans l'impression continuera sans aucun doute à évoluer.

Malgré l'utilisation d'encre de soja, je n'utilise même pas les journaux comme paillis dans mon potager car j'aime les aliments que je cultive pour être biologiques et exempts de toutes toxines. Cependant, je les utilise parfois comme paillis dans les zones où je ne fais que cultiver des fleurs. Quand il s'agit de brûler des briques de papier journal, je n'ai pas peur des toxines. Voici pourquoi ...

Mon poêle à bois est étanche à l'air que nous respirons dans notre maison. Dans le passé, j'ai eu des cheminées ouvertes dans certaines de mes maisons (où même la combustion du bois causait des problèmes potentiels d'intoxication au monoxyde de carbone), mais maintenant, toute fumée ou gaz sont expulsés par le haut de la cheminée. Je garde la façade vitrée du foyer bien fermée en tout temps et surveille les évents pour m'assurer qu'une quantité appropriée d'admission d'air garde le feu brûlant. Et lors de la cuisson, mes casseroles sont posées sur une base métallique fermée.

Making newspaper bricks using my method is quick and easy. My hands don't touch the wet newspaper for very long at all, and I wash them after brick-making sessions. However an additional protection would be to wear rubber gloves, although I'd not thought about that before now to be honest.

I hope my answer helps you. Perhaps you could contact your local newspaper office and ask them if they use soy-based inks.

Adrian on April 05, 2017:

I was keen to make my own bricks then my wife told me I can't burn paper bricks any more because the ink they have changed to using now gives off toxic fumes, so can't burn them in loung wood heater or anywhere near food. Please tell me if you have heard about this, I know you can't use coloured ink as it is a mineral base but don't know about just the black ink. Merci

LongTimeMother (auteur) from Australia on February 24, 2017:

I think you'd better read my article again, selvamani. I make newspaper bricks for burning in my fire to keep my home warm. Your question suggests you're considering them for building which worries me. These bricks are not designed for construction.

selvamani devendiran on February 22, 2017:

what is the compression strength and durability of this bricks.

LongTimeMother (auteur) from Australia on November 18, 2016:

I don't think it is possible to post a photo in these comments, Jeannie. You'll have to try describing your bricks. Or email me your pic to longtimemother at gmail dot com and I'll take a look.

Jeannie812 on November 17, 2016:

I'm getting the hang of making the paper bricks. I wish I could post a picture, but don't see how to post a picture.

LongTimeMother (auteur) from Australia on November 09, 2016:

Jeannie, I hope you've mastered the art of using your newspaper brick maker. You shouldn't need wire baskets. Just be sure to follow my instructions so the bricks look like those in my photos when you release them. :)

Jeannie812 on October 18, 2016:

opps, I forgot to mention, my newspaper brick maker came in mail yesterday. I tried it out and bricks fell apart. I reread this blog today. I saw the part that I missed. Press the wet newspaper firmly in the machine.

I'll try again tomorrow.

I could really use wire baskets the same size as bricks to hold them intact during drying time. At least until I become master paper brick maker..

LongTimeMother (auteur) from Australia on October 18, 2016:

Jeannie, you can't just 'put weight' on wet, crumpled newspaper and expect it to stay in shape. Were you using a newspaper brick maker? You don't mention using one. If you were, write back to me again and I'll give you some more hints. But it sounds like you were just putting some kind of weight on a pile of wet newspaper.

Christian Michael stark on October 17, 2016:

To everyone

From Chris

I am having a candy sale for me.and for 1.00 doller each

Love Chris

Ps.and do you what candy from me to you too

Love Chris agin

jeannie812 on October 17, 2016:

I crumbled newspaper, wet it, overlapped it, put weight on it. my bricks fall apart.

LongTimeMother (auteur) from Australia on June 23, 2016:

Mine is a wood-burning stove, Tilly I don't know enough about coalburners to advise you. If coal-burning stoves are still available for sale in your part of the world, perhaps you could ring up a store that sells them and ask the salesperson. They should know. If it is safe to use newspaper bricks in your stove, I suggest you give it a try. Bonne chance.

tilly on June 12, 2016:

Great tips

I can get a redunant coalburner from my mother. Can I burn paper logs in it?

There was an old rule: you can burn wood in a coalburner but not coal in a woodburner. Or was it the other way round? My grandfather isn't around anymore to answer.

sathish on February 17, 2016:

its good and save the money.....

LongTimeMother (auteur) from Australia on January 25, 2016:

Once you get in the swing of making your own paper logs, Solaras, you'll save lots of money. Three dollars a log for starter wood sounds crazy!

I've never used the 4-brick version so I'm reluctant to recommend it. However I look forward to hearing your feedback when you try yours out. If it works for you, I'll happily give it a mention. Merci. :)

LongTimeMother (auteur) from Australia on January 25, 2016:

Good luck with your paper bricks, Ngamminpye. I find them really useful!

LongTimeMother (auteur) from Australia on January 25, 2016:

Life holds unexpected twists and turns, cygnetbrown. The day may come when you burn wood again. If it does, I trust you'll remember newspaper logs. :)

Barbara Fitzgerald from Georgia on January 24, 2016:

Brilliant hub! I am so happy to have a use for all of these papers I have been schlepping out to the recycle bin, and now not to have to pay 3 dollars a log for my starter wood, wonderful!

So I went to order the paper log maker and it was out of stock. The 4 log maker was in stock, so I bought that, but you might want to update your link to the 4 in one while the other is out of stock.

Ngamminlen Haokip from India on January 23, 2016:

I never know waste paper could be turned into bricks for fire. I'll be making my own paper brick soon.

Brun Cygnet from Springfield, Missouri on January 23, 2016:

I like this idea! I just wish I had seen it back when I was burning wood!

LongTimeMother (auteur) from Australia on July 08, 2015:

Hello Hendrika. I'm burning a newspaper brick to keep warm as I write this. You'll be pleasantly surprised how much warmth they generate. :)

Hendrika from Pretoria, South Africa on June 16, 2015:

I like the idea of making paper bricks. It is so much more friendly to the environment than the fire starters we normally use here in South Africa, and they also do not smell as bad.

jonnycomelately on April 27, 2015:

Thanks LTM. I failed to emphasise that inner part of the wood chip pile needs to remain moist for fungi to thrive. Surface may dry up but not the deeper parts. Individual experiment will discover the best regime.

LongTimeMother (auteur) from Australia on April 27, 2015:

Hello again, jonnycomelately. Patience is the key ingredient in your formula. :)

jonnycomelately on April 25, 2015:

@ eugbug , a couple of points which you might find of practical use:

Using ash to clean the stove glass can cause scratching of the surface if there is any grit present. Charcoal tends to be very soft and forgiving. It does not scratch at all and, with a little water as the lubricant, glides over the glass surface easily.

Secondly, concerning your pile of wood chips and what to do with them.

There are numerous living organisms which break down organic matter. In the case of lignin, i.e., the substance in wood that gives it strength and structure, the primary organisms that begin to break down lignin are fungi. They are present in huge numbers but are mostly microscopic strands of mycelium. They exude enzymes which begin the chemical breakdown of lignin. Once the enzymes have started the process, this opens up the way for other organisms to come in and continue the process of decay.

Where do you find a source of these fungi? Look under the hedgerows, under trees, in the forest, in a pile of old rotting logs .... your own locality will have grown it's own resource. Get a few bucket-loads of it, as much as you can, mix it in with your wood chips. Make a compact pile, leave it exposed to the rain, snow, sunshine, whatever the weather for 6-9 months, and see what happens.

You will end up with a nice living mixture of humus and nutrients that can be incorporated into your garden soil.

But you have to give it time, lots of patience.

LongTimeMother (auteur) from Australia on April 25, 2015:

As we move into the colder months here in Australia, I am about to start making newspaper bricks again. I have a pile of newspapers ready and waiting. Making a paper brick is so much easier than chopping wood.

I imagine in Alaska, newspaper bricks would be very popular, Babbyii. You certainly have a cold climate. :)

Barb Johnson from Alaska's Kenai Peninsula on April 24, 2015:

Great hub LongTimeMother! No one has time or money to waste today. Thanks for the in-depth sharing. A cord of wood didn't use to be so expensive, and even so, using the newspapers too as you suggest helps with recycling. What you don't use can go in the compost pile.

LongTimeMother (auteur) from Australia on March 20, 2015:

Hello eugbug. I wrote a separate hub about 'How I clean my wood burning stove'. Take a look at it. It is much easier and cleaner than ash, and doesn't waste money like using hand cleanser. :)

Regarding your big pile of wood chips, I use clay for building walls. Not sure I'd want to use it in my fire though. I'm not a fan of slushy newspaper mush, but if you were to soak newspaper long enough for it to become slushy, you might be able to use it to bind clumps of wood chip. Of course you'd have to find somewhere for them to dry before you could use them, and I don't know what the result would be.

Have you tried simply rolling some in a couple of sheets of newspaper? That might be all you need. Or perhaps try filling an empty cereal packet ... and adding it to an already-burning fire, using it as fuel (instead of trying to start a fire with it.)

Eugène Brennan from Ireland on March 20, 2015:

....as regards cleaning tar from glass doors, wood ash is supposed to be good although I haven't tried it. Heavy duty hand cleanser ( the type used buy mechanics) also contains a mild abrasive and is great for removing tar and grease.

Eugène Brennan from Ireland on March 20, 2015:

Tedious work, but it's great to be able to make use of waste like this. The environmentalists would probably moan about this, butI think dioxin produced by burning is only an issue with white paper which has been bleached.

Voted up and useful!

I wish I could think of a way of using up the big pile of stuff I have accumulated from chipping branches with a small electric chipper. They could be turned into bricks if I could come up with a way of binding the material together, possibly using clay.

LongTimeMother (auteur) from Australia on February 16, 2015:

Life's too short to waste time on any task that has a quicker and easier option, Jonny. I'm pleased to hear you are saving time and money.

If you don't already have a paper log maker, you really should get one. Much quicker and easier than chopping wood! Let me know how you go if you decide to try it.

jonnycomelately on February 15, 2015:

Haha! Yes, LongTimeMother, it was of course yourself, a Senior's Moment on my part, please forgive.

You have saved me many a half-hour trying to scrape that tar off, like Woody is apparently doing. And I have passed the method on to several people now.

Previously I had used a spray can of stuff obtained at great expense at the store.... and the can lasted about 2 cleans only! Then I was trying the white wood ash as a "softener" for the tar before using the razor blade.

Now life is a dream! Thanks for all your useful hints here in HP.

You probably feel a bit like I do when people continually see my little Hub about using broken mozzy coils. It's totally un-commercial as far as I am concerned, but people all over the world have found it useful and that makes me feel really great!

LongTimeMother (auteur) from Australia on February 14, 2015:

Hi Jonny. The only writer I know of on HubPages who wrote about cleaning glass with charcoal is ... me. Does this mean you are actually cleaning your glass my way? Good for you!

If you want to read the article, Woody, there's a link above. Otherwise just google How I clean my wood burning stove and look for the link there. :)

I suspect you spotted the little promo for that other hub, Woody. If not, I'm puzzled about why you posted a comment about cleaning glass here, where I'm talking about making newspaper bricks.

Anyway, thanks to both of you for taking the time to comment. :)

jonnycomelately on February 14, 2015:

Woody, that is a good way to do it.... cleaning the glass of blackened carbon, etc. I used that technique for a long time until someone here on HubPages told of using just a lump of charcoal.

The charcoal is simply dipped in plain water.... no detergent, no ammonia, nothing other than plain water. Rub the charcoal all over the class, keeping it wet. This loosens the black and you can wipe it clean with newspaper. No scratching, no harsh chemicals. If there is a small area that has extra buildup that you can't move, then use your razor blade briefly.

It works. I am so grateful to that writer who ever she was.

LongTimeMother (auteur) from Australia on October 27, 2014:

Oh, and don't forget all the trees and plants I grow. Without any input from chemical fertilizers or pest control. :)

LongTimeMother (auteur) from Australia on October 27, 2014:

Don't waste too many tears, Crrafty. Next time you drive past a power plant spewing gunk into the environment, past a train hauling coal or through beautiful countryside blighted by coal seam gas fracking, be happy that I live off the grid and use solar power for all my power needs except one little wood-burner stove. :)

Crrafty on October 26, 2014:

I weep for what you're doing to the environment with all the dioxins you're dumping into it. Burning a little is not too much harm, but too much and concentrated in an area can do some damage.

LongTimeMother (auteur) from Australia on October 16, 2014:

Hello Southwest Girl. I am pleased to hear from someone else who has the same problem as I do when trying to press a logmaker with their hands. Put on a boot and use your foot. It is so much easier! :)

Southwest Girl on October 14, 2014:

I have a logmaker but never used it coz it hurt my hands but I will be using the LTM method from now on. Tks

ClaytonDaily on September 21, 2014:

What a great idea

LongTimeMother (auteur) d'Australie le 15 mai 2014:

Hello W kitchen. Gift wrapping your logs makes perfectly good sense - particularly to someone like me who lives off the grid and doesn't want to waste precious power on vacuuming all the time. :)

Thanks for adding your hint here in the comments for others to read. I don't use sawdust or bark chips in my brick maker, so it never would have occurred to me to wrap them.

I'll try and create some more helpful hubs for you soon. Merci.

W kitchen. le 12 mai 2014:

haha!!! Ipad,

i wrap my logs ,when dry, in a sheet of paper as i add sawdust and bark chips to the logs ,like a xmas present with tape,it dose not take a minute ,and it keeps the log together and no mess from the sawdust.

GREAT IDEAS, KEEP THEM COMING.

WYN KITCHEN.

LongTimeMother (auteur) from Australia on May 06, 2014:

Hi jonnycomelately. One of my kids asked me a while back why I still insist on buying newspapers instead of reading news online and I told her I wouldn't get much heat burning her ipad.

You've just reminded me of another reason. Merci!

LongTimeMother (auteur) from Australia on May 06, 2014:

Hello Farouk Alam. Keep the process quick and simple. If your paper falls apart, you've left it in the water too long. :) Thanks for your comment.

jonnycomelately on May 05, 2014:

I just heard a funny story about the use of newspaper.

Grandfather, a bit deaf, says to his son, "lend me a newspaper will you, lad." "Dad, we don't use those these days. Here, try the Ipad."

Splat !! "Gee! That got him good! You call it a Flypad do you Lad?"

Farouk Alam south wales uk on May 05, 2014:

just about to have a log burner installed great article for making bricks

going to send for one straight away Thank a lot

LongTimeMother (auteur) from Australia on May 03, 2014:

Absolutely, Penny. If all your junk mail is really shiny paper, the brick may split but our junk mail includes normal paper texture. My junk mail, old bills, envelopes etc all make their way into my bricks (generally mixed with newspaper) to be burned.

Peony on May 03, 2014:

can i use junk mail instead of newpaper?

LongTimeMother (auteur) from Australia on April 24, 2014:

Thank you for the compliment, jonnycomelately. :)

jonnycomelately on April 23, 2014:

Very well written, LongTimeMother...... great read, sensible and useful.

LongTimeMother (auteur) from Australia on April 13, 2014:

Hello w kitchen. I am guessing your cellar must have moisture in the air, and your paper logs absorb it. That's just natural.

If you are stacking your paper logs directly onto the floor, try raising them. That could be as simple as stacking them over a couple of planks of real wood.

How damp do they get? Are you able to bring them upstairs into the warmth and have them dry again within the day?

w kitchen. on April 10, 2014:

hi,how do i keep my paper logs dry in winter.

when i make them i keep them in the greenhouse until really dry,then i stack them in the celler where they go damp again?

has anyone any ideas as to why they go damp.

help!!!

w.kitchen.

LongTimeMother (auteur) from Australia on March 19, 2014:

Hello stuff4kids. I am confident you will be pleasantly surprised. :)

Amanda Littlejohn on March 12, 2014:

Fantastic!

I have often considered getting one of these paper log maker things but could never believe that it would be a reasonable pay-off against the time spent preparing them.

The advice you give here is a game-changer. Gonna try this now.

Merci!

LongTimeMother (auteur) from Australia on October 09, 2013:

lol. Stick with me, MarleneB. I'll take you to all the good shortcuts. :)

Marlène Bertrand from USA on October 09, 2013:

I like the way you think. If there is an easier way to do something, then I want to hear about it. Thank you for the clear and easy-to-follow instructions.

LongTimeMother (auteur) from Australia on September 22, 2013:

Thanks for the thumbs up, Rosie.

Very kind of you, aviannovice. :)

Deb Hirt from Stillwater, OK on September 22, 2013:

I cannot think of a better article on how to live better by your own means. Awesome and up!

Audrey Surma from Virginia on September 21, 2013:

Excellent instructions with clear explanations. This is a great way to save money and recycle at the same time.

LongTimeMother (auteur) from Australia on September 21, 2013:

Thanks for the vote up Eddy. :) Making paper bricks is one of those seasonal tasks that makes winter off-the-grid much more pleasant. I find they are extremely useful and I like the fact that I don't get splinters as I carry them inside. lol.

Eiddwen from Wales on September 21, 2013:

How this brought back great memoires ;I'd forgotten all about making these bricks. A great hub and voted up.

Tourbillon.


Voir la vidéo: CONSO Le compacteur de journaux #CCVB (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Jusho

    C'est la conditionnalité habituelle

  2. Bamard

    Exactement! C'est la bonne idée. Je le garde.

  3. Austen

    Vous n'êtes pas l'expert, par hasard?

  4. Abida

    Bravo, je pense que c'est une belle phrase

  5. Taima

    Ça n'arrive pas



Écrire un message