Les collections

4 maladies animales dont il faut se méfier pendant la belle saison

4 maladies animales dont il faut se méfier pendant la belle saison


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

PHOTO: angela n./Flickr

Alors que l'été se termine et que le plus petit soupçon d'automne est dans l'air (accent sur petit), la saison des foires du comté bat son plein. Les fermiers vétérans, les 4-Hers et ceux qui viennent d'entrer dans le monde de l'agriculture sont occupés à sécher des bœufs, à peloter des poulets et à entraîner des porcs. Ouais, les gens sont occupés. Et nous aussi les vétérinaires.

Le mois d'août pour de nombreux vétérinaires de ferme est principalement passé à marcher sur l'eau dans le vaste océan de certifications de santé, une exigence pour tout animal s'aventurant sur les foires du comté. Vérifier la teigne, l'écoulement nasal, la pourriture des pieds et les verrues est normal car je recherche des signes de maladie contagieuse avant que ces animaux ne tombent sur le public et les uns sur les autres en prévision des rubans bleus et du gâteau en entonnoir occasionnel. S'assurer que les animaux ont une forme d'identification permanente fait également partie des exigences en matière de papier sanitaire, et les vaccinations sont la dernière pièce du puzzle de la santé publique. Examinons de plus près quelques-uns des problèmes de santé du bétail les plus courants rencontrés pendant la bonne période.


1. Maladie respiratoire

Tout animal avec un nez qui coule, une toux, une hypertrophie des ganglions lymphatiques ou de la fièvre ne sera pas admissible à un certificat sanitaire, qui est généralement valable 30 jours à compter de sa réception. Les maladies respiratoires du bétail sont causées par une poignée d'organismes contagieux. Communément appelé fièvre des transports, pour les bovins, le groupe de bactéries et de virus responsables de ces signes est également connu sous le nom de maladie respiratoire bovine, ou BRD. Très contagieux lorsque les animaux sont hébergés dans des locaux rapprochés et stressés (comme dans les granges du champ de foire), ce complexe de maladies a généralement une morbidité élevée et une faible mortalité, ce qui signifie qu'il n'est généralement pas mortel, mais entraîne de nombreux animaux malades.

2. Pourriture du pied

Lorsqu'il est doux, c'est juste un pied puant pour votre bouvillon ou votre brebis. Lorsqu'elle progresse, cette maladie bactérienne des sabots se traduit par une boiterie, parfois si grave que l'animal hésite à bouger. Relativement facile à traiter avec des antibiotiques et une hygiène stricte, la pourriture des pieds est contagieuse et tout bovin ou petit ruminant doit faire vérifier ses pieds avant la délivrance des papiers de santé.

3. Verrues

Personne n'aime les verrues. Personne. Bien que pour la plupart bénins chez le bétail, ils sont en fait contagieux, causés par une infection par le virus du papillome bovin. La bonne nouvelle, c'est qu'ils sont faciles à contrôler et à prévenir. Il existe des vaccins pour cette maladie et, si votre animal semble un peu grumeleux, les verrues elles-mêmes sont facilement éliminées. Si le temps presse, ils tombent généralement d’eux-mêmes en quelques mois.

4. Teigne

Habituellement observée chez le jeune bétail dans des conditions de surpeuplement, il s'agit d'une maladie zoonotique, ce qui signifie qu'elle peut être transmise des animaux aux humains. Causée par un champignon (et non par un ver réel), cette condition n’est pas mortelle mais contagieuse. Lors d'une vérification des papiers de santé, votre vétérinaire inspectera de près vos animaux pour déceler toute lésion cutanée croûteuse, en particulier celles qui ont perdu leurs poils et sont de forme ronde.

Aussi fastidieux et bureaucratique que les documents de santé puissent paraître pour le vétérinaire et les agriculteurs d'ici la fin de l'été, il y a une chose qui est extrêmement gratifiante dans tout le processus de vérification des animaux et de remplissage de formulaires: beaucoup d'animaux pour lesquels j'écris des documents de santé en août j'ai vu (ou même livré) le printemps précédent. Voir un agneau ou un porcelet passer d'un jeune roly-poly à un spécimen mature et bien proportionné de la race est très gratifiant pour moi. Et, je pense, très gratifiant pour l'agriculteur aussi. Bonne chance à vous tous qui participez à vos foires locales cette saison!


Voir la vidéo: Au coeur de lhistoire: Marco Polo, le destin dun explorateur (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Harun Al Rachid

  2. Nat

    Bravo, la réponse est excellente.

  3. Maumi

    j'ai beaucoup aimé

  4. Keril

    Votre message, juste la grâce



Écrire un message