Information

Upchuck des animaux de ferme: les animaux de la ferme peuvent-ils vomir?

Upchuck des animaux de ferme: les animaux de la ferme peuvent-ils vomir?



Photo de Sue Weaver
Les porcs sont les animaux d'élevage les plus susceptibles de vomir car de nombreuses maladies les poussent à le faire. Heureusement, notre cochon, Carlotta, est en bonne santé sur cette photo!

Ma question cette semaine est la bonne: les animaux de la ferme peuvent-ils vomir? Autrement dit, peuvent-ils vraiment vomir - ne pas éjecter le contenu de l'estomac à volonté, comme les lamas et les alpagas peuvent le faire, ou dribbler le contenu de la gorge si nous étouffons.

La réponse est: cela dépend! La plupart d’entre nous peuvent vomir dans certaines circonstances, mais les chevaux et autres équidés ne le peuvent pas.

Les vomissements ne doivent pas être confondus avec la régurgitation. Les vomissements signifient que la substance dans notre estomac est éjectée par la bouche, tandis que la régurgitation se produit lorsque la nourriture est avalée mais n'atteint pas l'estomac avant de remonter. Le câlin est une autre forme de régurgitation, par laquelle les ruminants - comme nous, les chèvres, les moutons et les bovins - mangent un bol de nourriture pré-mâchée et le mâchent à nouveau pour extraire plus de nutriments. Nous régurgitons tout le temps dans le cadre de nos câlins, mais nous ne vomissons généralement que si nous avons été accidentellement empoisonnés, donc les vomissements sont un problème grave pour nous. Si vous voyez votre chèvre, mouton ou vache vomir, appelez sans tarder votre vétérinaire!

Tous les mammifères ont une bande musculaire solide autour de leur œsophage juste à l'entrée de leur estomac. Pour vomir, ce muscle doit se détendre. Chez les équidés, ce muscle, appelé «sphincter cardiaque» ou «sphincter œsophagien», est si fort et rigide que la muqueuse de l’estomac de l’animal se rompt généralement avant que le sphincter cardiaque ne cède. En raison de la force de cette structure et de son incapacité à se détendre, la nourriture ne peut aller que dans une seule direction - vers le bas - afin que les équidés ne vomissent jamais.

Vomissements de porcs
Les porcs sont les animaux de ferme les plus susceptibles de vomir. En fait, le vomissement d'un porc est un symptôme de plusieurs maladies porcines:

Encéphalomyélite hémagglutinante (HEV)
Cette maladie survient chez les porcelets âgés de 4 à 14 jours. C’est une maladie systémique (sur tout le corps) du système nerveux qui provoque des vomissements, de la léthargie, des recroquevilles, des grincements de dents dus à la douleur, à la constipation et aux convulsions chez le pauvre porc.

Gastro-entérite transmissible
Aussi appelée diarrhée épidémique porcine, c'est une autre maladie porcine qui provoque des vomissements considérables. Les porcs de tous âges l’attrapent, mais c’est plus grave chez les porcelets. Outre les vomissements, les jeunes porcs atteints de diarrhée épidémique porcine perdent leur appétit et ont beaucoup de diarrhée aqueuse pendant un jour à une semaine ou plus; les porcs plus âgés présentent les mêmes symptômes, mais dans une moindre mesure.

Pseudorage
Les porcs souffrant de pseudorage vomissent parfois, tout comme les porcs atteints d'autres maladies graves, telles que le choléra porcin et la peste porcine africaine.

Autres raisons pour lesquelles les porcs vomissent
Les porcs de tous âges sont également extrêmement sensibles à un type de mycotoxine appelé vomitoxine, parfois présent dans le maïs, qui provoque des vomissements, de l'anémie, de la diarrhée et un taux de croissance plus lent. Les cochons de lait sont sujets aux infestations de vers filiformes, ce qui provoque également des vomissements. Il en va de même pour les ulcères gastriques, les boules de poils et la déglutition de mauvaises choses, comme des pierres et des morceaux de métal.

Et, tout comme nous, les chèvres et mes autres amis ruminants, les porcs vomissent s'ils mangent des produits toxiques, parmi lesquels des arsenicaux inorganiques (appâts pour fourmis, insecticides et pesticides), du cadmium (peinture, soudure, corrosion sur de vieilles piles), de la farine (de l'eau ou fourrage contaminé par des déchets industriels), de l'éthylène glycol (antigel), de grosses surdoses de vermifuges comme le lévamisole et la pipérazine, et toute une panoplie de plantes toxiques!

Demandez à Martok!
Avez-vous une question sur le bétail ou la faune à laquelle vous voulez que je réponde? Envoyez-moi votre question!

Tags Ask Martok, les lundis avec Martok


Voir la vidéo: Les animaux de la ferme - leur cri, leurs petits, leur famille (Septembre 2021).