Divers

Tribunal français à Monsanto: coupable

Tribunal français à Monsanto: coupable



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Photo gracieuseté d'iStockphoto / Thinkstock

Le monochlorobenzène est un produit chimique toxique présent dans le pesticide Lasso de Monsanto.

La société américaine de biotechnologie agricole Monsanto a été reconnue coupable de l'empoisonnement chimique du céréalier français Paul François par un tribunal français de Lyon. François a déclaré avoir subi des problèmes neurologiques, notamment des pertes de mémoire, des évanouissements, des maux de tête et des bégaiements, après avoir accidentellement inhalé le désherbant Lasso de Monsanto en 2004. Monsanto dit que cela plaira.

Bien que le pesticide Lasso soit interdit au Canada et au Royaume-Uni depuis les années 1980, il est resté légal en France jusqu'en 2007. Ce verdict peut ouvrir la voie à d'autres poursuites contre certains des autres herbicides et pesticides de Monsanto ainsi que ceux fabriqués par d'autres entreprises. Il y a eu jusqu'à 200 réclamations par an pour des maladies liées aux pesticides en France depuis 1996 mais seuls 47 cas ont été reconnus. Selon The Independent, «les rivières françaises sont parmi les plus polluées par les résidus d'herbicides chimiques, de pesticides et d'engrais [sic] en Europe».

La décision du tribunal a déclaré que Monsanto n’avait pas fourni les avertissements appropriés sur l’étiquette du produit. Un avis d’expert a déterminé le montant des dommages et a également vérifié le lien entre les maladies de Lasso et de François. Il y a eu d'autres poursuites contre Monsanto, mais ce lien spécifique entre l'exposition aux pesticides et ses effets secondaires n'avait pas été prouvé. Un an après l’incident d’inhalation, le système de François contenait des traces importantes de monochlorobenzène, un produit chimique toxique trouvé dans le Lasso.

L’avocat de François, Maître François Lafforge, déclare: «C’est une décision historique dans la mesure où c’est la première fois qu’un fabricant [d’herbicide] est reconnu coupable d’un tel empoisonnement.»

Le responsable des relations institutionnelles de Monsanto France, Yann Fichet, déclare: «Nous sommes déçus par la décision du tribunal.»

Le plus grand producteur agricole de l'UE, la France, vise une réduction de 50% de l'utilisation des pesticides entre 2008 et 2018. Les premiers résultats montrent une baisse de 4% entre 2008 et 2010. Résultats de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail L'étude sur la santé des agriculteurs sera publiée en 2013.

Tags France, légal, monsanto, pesticides


Voir la vidéo: Monsanto reconnu coupable de crime contre la nature (Août 2022).